"La Drine Team" !!!

17 décembre 2011

Over.....

Posté par drineteam à 22:42 - Commentaires [1] - Permalien [#]


11 novembre 2011

.... Les news du dedans ...

Il ne se passe pas grand chose dans "vis ma vie du néant" ... 


Il y eut un vendredi soir entre filles autour d'un succulent Risotto préparé par La Papote ... Et un petit dejeuner chaleureux chez La Biche ... un aller/retour Bordelais pour se rechauffer le coeur ...


Il y eut un WE à Panam ou je ne quittais mon lit que le dimanche pour cause d'ennuis Gastriques sevères ... Ballade bras dessus/bras dessous avec Ma Nadj' ... un Brunch-Jazz au "Réservoir" ... un cadeau "pour faire un voeu" juste pour moi ... Une raclette d'enfer de la Bru parcqu'il fallait bien entretenir le "Problème gastrique" ...  un aller/retour Parisien pour se rechauffer le coeur ...


Il y eut les 12 ans de Petit Ronchon autour d'une charlotte et d'un Far  .. d'un apéro dinatoire ... pendant que la pluie battait la baie ... Un moment en Famille pour se rechauffer le coeur ...

Et pendant qu'il y avait les 12 ans de Piti Ronchon .. il y aurait eu les 62 ans de Maman ... pensée ... Je t'aime .. 

 

Maman & Théo 

Et puis il y eut des amis dans la Peine ... parcqu'en ce moment c'est aussi l'Automne dans les coeurs ... je pense fort a Toi Mon Ami Henri ... ces pages la lorsqu'elles se tournent c'est une déchirure ...
Tous les coeurs ne se sont pas réchauffés, le tien saigne, je connais ce saignement il va couler a flot et se calmer mais ne se cicatrisera jamais vraiment... je t'embrasse mon Ami ... 



  

Posté par drineteam à 22:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 octobre 2011

Bien originale histoire au départ ou chaque personnage ont vraiment traversé la sphère de Monsieur Wilde.. le Fil conducteur est bon .. mais de trop nombreux personnages plus "titrés" les uns que les autres me font tourner la tête ... tout fini par ce mélanger dans mon minuscule cerveau .. Au final quelque chose de moyen mais avec du potentiel ... un peu lourd et indigeste mais avec de l'idée ...

Rien qui ne vailles qu'on en fasse 3 pages de critiques !

 

"Facétieux Oscar Wilde ! Après avoir choqué le monde par ses boutades lors de la première triomphale de L'Eventail de Lady Windermere, le voici qui propose à ses amis une curieuse activité pour les distraire : le jeu de la mort. Chacun inscrit sur une feuille le nom de la victime de son choix et aux participants de deviner qui veut tuer qui. Mais quand la Mort commence à frapper les victimes potentielles dans l'ordre exact où elles ont été tirées, le drame succède à la comédie. Flanqué de son fidèle ami Robert Sherard, et assisté par Arthur Conan Doyle et par le peintre Wat Sickert, Wilde mène l'enquête avec plus de zèle que jamais. Car son nom et surtout celui de sa femme figurent sur la liste funèbre..."

Posté par drineteam à 22:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 octobre 2011

Un Lundi matin ...

.. Quelques mots .. 5 mots .. qui me ramènent a ma propre histoire mais qui me font relever la tête ...
Mon Amie va avoir besoin de moi .. je serais la .. un coup de fil loupé et puis celui ou un "Allo" plein de douleur retentit .. quelques minutes pour expliquer, pour pleurer et là déjà je n'ai pas les mots ... plus tard il y aura encore des mots .. moi je n'arrive toujours pas a sortir les bons ... 
Le lendemain il y aura le jour et l'heure et surtout il y aura la décision en 2 secondes "je vais venir.." .. Quel chance parfois de travailler dans une Grande Maison, qui autorise sans sourciller les absences imprévues ... et nous voila prendre la route sortant a peine du boulot ... une arrivée dans le soir avancé ... quelques SMS avec les Dindes-Amies restaient dans leur poulailler ... 
Matin tristoune.. de circonstance.. le village est sous le brume, sous le gris, sous le crachin celui qui pénètre a travers les vêtements (et je n'ai pas pris de chaussettes ..) et puis le regard de loin.. et puis le pas qui court passant devant tout un tas de visages qui ont du se demander qui était donc cette blonde inconnue de ce village vers qui se précipite la fille De ... moment d'émotion .. intense émotion .. les mots ne sortiront toujours pas... et puis l'heure du recueillement... dans cette église pleine comme un oeuf..
Et puis ce moment ou chacun retient son souffle mais pas ces larmes .. que ces mots furent transperçants ... quelle beauté .. respect pour avoir eu le courage. 
Comme il se doit dans la campagne, file indienne et dernier hommage, je fut indécise a passer aussi... tous ces gens ayant vécus tant de chose avec Lui .. je ne connaissais même pas son visage ... mais pour ma copine.. croiser son regard bleu, plein de détresse, plein de surprise .. toujours pas de mots, il me restait un clin d'oeil, un petit tirage de langue affectueux, essayer de faire sourire ces yeux bleus .. gagné !
Nous avons suivit, accompagné jusqu'a ce lieu plein de silence, de chants d'oiseaux et d'arbres centenaires... Elle me prenait la main lorsque elle se trouvait proche, me présentait a tous, quelle chaleur dans ces regards...
Elle teint absolument a nous asseoir a la table du déjeuner familial .. Quel bonheur ce moment, suspendu dans le temps, au milieu de la campagne dormante, le soleil éblouissant, le ciel éclatant, les légumes de la terre, le regard pétillant et malicieux de "Nenette", l'hospitalité de Irène et son mari, les anecdotes de Patrick, la dignité de Maman ... et toujours pas de mots.. mais quelques rires, francs, sincères, un moment de partage tellement vrai... 
Nous avons repris la route après un dernier "câlin", les mots sont définitivement restés coincés quelque part  entre mon coeur et mon cerveau .. bah .. finalement faut il toujours trouver les mots ? .. le silence peut aussi être aussi fort non ? ....
 

Posté par drineteam à 22:58 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

05 octobre 2011

J't'ai dans la peau ....

Cela faisait parti de mon cadeau d'anniversaire, si j'avais le courage de me lancer ... Bon evidement pour qui me connait un peu, on sait que les mots "courage" ou "lancer" ... voire meme "même pas cap" faut pas trop jouer avec parcque je suis comme qui dirait un peu con-con avec ces choses la.

Donc ayant souvent dit : "Pour mes 30 ans je me suis faites percer le nombril.. pour mes 40 JE ME FERAIS TATOUER" .. voilaaaaaaaaa la tu l'as LE truc qui tombe jamais dans l'oreille des sourds ... apres quelques bieres salvatrices en ce 25 juillet 2011 j'ai donc dit "et bien soit j'irai comme la cruche va a l'eau" .. non bien sur j'ai pas dis ca mais plutot "mmouuuuuuwwaaaa non mais sans deconner vous avez vu a qui vous causez .. tu m'etonne que je vais y aller ... vous êtes tous temoins ... mmmmmmouuwwaa" ...  oui je ris toujours quand je dis des conneries ...

Résultat je me retrouvai a passer en revue des 100aines d'image de Tatoo sur le net .. je me pointais un jour chez le tatoueur choisi par Ronchon, feuilletai ses innombrables catalogues ... 1er Rendez vous pris annulé pour cause de "personne pour me cremer le dos pendant 1 semaine-c'est-balot" ... le 2eme RDV je n'allais pas me defiler. J'avais deposé une liste de mots me correspondant il y a 15 jours, j'avais expliqué ce que je ne voulais pas, j'avais decrit ce que j'aimerai .. vague idée ... FATI Artiste Marquisian ne dessine que des tatouages polynesien, des symbole de vie.. A MAIN LEVEE ! .. 

10 h 30, ce jour, j'ai decidé d'y aller seule .. je fouette quelque chose depuis plus d'un heure je dois l'avouer, je ne suis pas a faire demi tour mais quand meme putain que je ne suis pas rassurée, c'est un pas, c'est une marque a vie, il ne faut ni se tromper, ni suggerer le regret apres.
Me voila en 2 temps assis le dos tourné a FATI qui esquisse un dessin au stylo ("tu vas voir avant il fait un dessin et tant que ca te plait pas il fait pas !") comment te dire ?? son dessin .... UN TRUC MINABLE AU STYLO MAL FOUTTU .. Mon soleil demandé est un rond mal embouché, un croix de centrage au milieu et 2 vague ... vagues sur les cotés ... "Alors qu'est ce que vous en dites ?? On part pour ca ?" HO MON DIEU !!! ... QU'EST CE QUE JE PEUX DIRE LA ??? .. "heuuu .. la taille c'est parfait ... alors .. ben ... heuuu " ... Allez hop on y go ! ... OUNCHE !! ... et la t'as un peu le trou de balle qui rentre a l'interieur tellement c'est le saut de l'ange vers l'inconnu ...

A ce moment la de l'histoire j'ai 2 solutions : MENSONGE OU VERITé ?? ...
MENSONGE : mmouuwwaaaaa tu rigoles ou quoi ? quand t'as accouché au moins une fois dans ta life ... j'ai juste envie de dire .. rigolage !
VERITé : 'Taaaaaaaaain ca piqueeeeehhhheeeeeuuuuuuuu !! ... suivant l'intensité du truc et de l'endroit tatouer la douleur n'est pas du tout la même et ENLEVEZ MOI (enfin surtout a vous) L'IDEE A LA CON QUE LE GRAS ACCUMULé SUR LE CORPS EST UN PARFAIT PAPIER CANSON !! c'est NOOOON plus il tapait dans le gras plus ca faisait maaaaaaaaaaal ... il y a eu donc de simple egratignure franchement une rigolade à une sorte de decoupage de peau au cutter voire au rasoir !! ... je me demandais par moment a quand il allait sortir un steak de mon dos !! 'Tain .. ca douille par moment ! heureusement qu'il a besoin de recharger en encre sa pointe toutes les 30 secondes ca permet de souffler ... mais cette douleur est vive (voire tres vive .. VOIRE HYYYPER VIVE) le temps de la faire uniquement ce n'est pas une douleur qui dure ... je me faisais cette reflexion la tete penchée en avant la goutte de sueur entre les seins :) ... il fut plus pénible de sentir cette "brulure" de coup de soleil toute l'aprem' ...
Enfin voila apres 1h20 ou tu te tape pas sur le ventre en gloussant... il me designa un miroir en pied et là .. Whaaouuuu ... un artiste .. un vrai ... 


J'les ai dans la peau ... mes 40 ans ! ...  

 

P1040553

Posté par drineteam à 22:17 - - Commentaires [12] - Permalien [#]


02 octobre 2011

Vendredi Soir j'ai fais des verrines :)

_1040283 _1040287

P1040272 P1040271P1040281 

_1040284

 

Posté par drineteam à 23:04 - Commentaires [7] - Permalien [#]

29 septembre 2011

La Plateforme est en forme !!!

- (Blablablabla Habituel)... Drine Etblablablabla Ric.et.rac Drelingdreling Fifoufiou....

- Oui bonjour, j'ai les fil du téléphone par terre ! (Là on s'arrete un instant sur cette faculté et cet espece de don qu'on les gens de penser QU'ON ATTEND DEPUIS DES MOIS QUE LEUR APPEL-PERSO-QUE-D'EUX-ET-QUE-LIMITE-ON-DEVRAIT-SAVOIR-DE-QUOI-Y-VONT-CAUSER ... Aux chiottes leur nom, leur lieu de residence, eventuellement si on est fous leur NUMEROS DE DOSSIER OU DE REFERENCE !! attend c'est pas comme si on avait 700 000 ABONNES pour notre secteur .. c'est pas comme ...)

- Heu pardon mais moi je m'occupe de Lailéctricité Madame ...

- Oui bon peut etre et alors ? ... faut m'enlever ces fils moi ...

- Et bien je vous conseille d'appeler France Télécon-qui-croyait-prendre ...

- ? .. F.T ? .. Pourquoi ?

 

Ok demonstration terminée .. On fait pas un metier facile ....

 

Posté par drineteam à 22:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

28 septembre 2011

Parfois on sait d'avance que ca va etre une daube mais on en a tellement entendu parler que c'est plus fort que tout ... IL FAUT LE LIRE ! .. quand EN PLUS la Coupine Nath' est allée en classe avé l'Ecrivaine forcement ça crée des liens ... Mari-Té-Femme-les-Coupains m'ont prevenu quand même "Meufiat la Dame quand elle ecrit elle est plusieurs a se partager le cortex .. ou alors elle est derangée et là ma foi on peut pas lui en vouloir" .. Je confirme elle a un sevère problème avec .. avec tout...  et moi ben .. ca m'a gavé .. mais vous me connaissez .. je voulais quand même savoir ou elle voulait en venir avec son histoire de cochonne !! Bon autant peter le suspens de suite elle va nulle part ... elle se mord la queule la Cochonne ... en fait je crois que l'histoire a beau etre tout ce qu'elle veut, biographique, historique, fantastique, gore, romantique .. du moment qu'elle est crédible je peux aimer .. ou pas .. mais donnez moi de l'irréel, du "qui ne peux pas etre coherent" et là je decroche tout net .. pour exemple "l'ecume des jours" insupportable pour moi .... 
Donc voila dans la même veine une bonne daube bien gavante ...

 

Le directeur a été très gentil avec moi le jour de mon embauche. J'ai eu la permission de gérer ma parfumerie toute seule. Ca marchait bien. Seulement, quand les premiers symptômes sont apparus, j'ai dû quitter la parfumerie. Ce n'était pas une histoire de décence ni rien ; c'est juste que tout devenait trop compliqué. Heureusement, j'ai rencontré Edgar, et Edgar, comme vous le savez, est devenu président de la République. C'était moi, l'égérie d'Edgar. Mais personne ne m'a reconnue. J'avais trop changé. Est-ce que j'avais raté la chance de ma vie ? En tout cas, je ne comprenais toujours pas très bien ce qui m'arrivait. C'était surtout ce bleu sous le sein droit qui m'inquiétait...

  

Merci quand même a Nath' .. mais c'est moi qui ai insisté pour le lire .. (mon Dieu j'en ai un autre su même auteur ... aaarrrrrggghhhhhhhh...)

Posté par drineteam à 21:43 - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 septembre 2011

La Marseillaise Etc....

Quelque part sur un Mur Facebookien ma Gentille Collègue Lucille Ex-Gendarmette (ceci explique sans doute cela) s'etrangle de voir que les Basketteurs comme les footeux ne chantent pas l'hymne National .. Ca c'est vraiment un sujet reccurents a chaque competition ... Personne ne se demande jamais pourquoi le sportif ne chante pas l'hymne de son pays ? est ce que quelqu'un a deja posé cette simple question : Pourquoi n'avez vous pas chanté l'hymne national ?? Mais non chacun y va de son avis dans son etroit cerveau .. 
Et bien moi je vais y aller de ma conviction : cet Hymne est un vieux machin tout Miteux qui meriterait d'etre retravaillé. Notre France a bien changé depuis 1792 et cet hymne ne represente plus rien. Il ne parle que de sang, de guerre, de violence d'un autre temps.
Je me suis amusé a chercher les paroles .. les TRES LONGUES paroles de la Marseillaise .. et bien elles ne m'inspirent rien et surtout rien de ma France a moi .. celle du 21ème siecle .. et cessons de raler sur ce "il chante ou il chante pas ?" et que les footeux apprenent a PARLER tout court ca sera deja une bonne chose ... les gamins les regardent ... 

 

La Marseillaise
Premier couplet

Allons, enfants de la Patrie,
Le jour de gloire est arrivé !
Contre nous de la tyrannie,
L'étendard sanglant est levé, (bis)
Entendez-vous dans les campagnes
Mugir ces féroces soldats ?
Ils viennent jusque dans vos bras
Égorger vos fils, vos compagnes !

Refrain :

Aux armes, citoyens
Formez vos bataillons
Marchons, marchons !
Qu'un sang impur
Abreuve nos sillons !

Aux armes, citoyens
Formez vos bataillons
Marchons, marchons !
Qu'un sang impur
Abreuve nos sillons !

Couplet 2

Que veut cette horde d'esclaves,
De traîtres, de rois conjurés ?
Pour qui ces ignobles entraves,
Ces fers dès longtemps préparés ? (bis)
Français, pour nous, ah ! quel outrage !
Quels transports il doit exciter !
C'est nous qu'on ose méditer
De rendre à l'antique esclavage !

Refrain
Couplet 3

Quoi ! des cohortes étrangères
Feraient la loi dans nos foyers !
Quoi ! ces phalanges mercenaires
Terrasseraient nos fiers guerriers ! (bis)
Grand Dieu ! par des mains enchaînées
Nos fronts sous le joug se ploieraient
De vils despotes deviendraient
Les maîtres de nos destinées !

Refrain
Couplet 4

Tremblez, tyrans et vous perfides
L'opprobre de tous les partis,
Tremblez ! vos projets parricides
Vont enfin recevoir leurs prix ! (bis)
Tout est soldat pour vous combattre,
S'ils tombent, nos jeunes héros,
La terre en produit de nouveaux,
Contre vous tout prêts à se battre !

Refrain
Couplet 5

Français, en guerriers magnanimes,
Portez ou retenez vos coups !
Épargnez ces tristes victimes,
À regret s'armant contre nous. (bis)
Mais ces despotes sanguinaires,
Mais ces complices de Bouillé,
Tous ces tigres qui, sans pitié,
Déchirent le sein de leur mère !

Refrain
Couplet 6

Amour sacré de la Patrie,
Conduis, soutiens nos bras vengeurs
Liberté, Liberté chérie,
Combats avec tes défenseurs ! (bis)
Sous nos drapeaux que la victoire
Accoure à tes mâles accents,
Que tes ennemis expirants
Voient ton triomphe et notre gloire !

Refrain
Couplet 7
(dit couplet des enfants)

Nous entrerons dans la carrière
Quand nos aînés n'y seront plus,
Nous y trouverons leur poussière
Et la trace de leurs vertus (bis)
Bien moins jaloux de leur survivre
Que de partager leur cercueil,
Nous aurons le sublime orgueil
De les venger ou de les suivre

(couplet pour les enfants 2eme)

Enfants, que l'Honneur, la Patrie
Fassent l'objet de tous nos vœux !
Ayons toujours l'âme nourrie
Des feux qu'ils inspirent tous deux. (Bis)
Soyons unis ! Tout est possible ;
Nos vils ennemis tomberont,
Alors les Français cesseront
De chanter ce refrain terrible :
Aux armes, citoyens ! Etc.

Refrain

Posté par drineteam à 22:03 - Commentaires [4] - Permalien [#]

14 septembre 2011

A la 10eme page je me suis dis .. merde encore un qui se regarde le nombril et qui va nous faire partager sa vie misérable ou rien ne va se passer .. je vais encore ramer comme une galèrienne pour arriver au bout (parcque c'est ma Force .. je vais toujours au bout des pires daubes .... faites moi penser a vous parler de l'actuel cale-meuble...)... et bien a ma grande surprise j'ai adoré ce bouquin .. drole, subtil... un vrai bonheur ... je vais me procurer les autres ... il est absolument excellent .. je conseille vivement :)

 

Merci la Dame aux yeux bleus .. il est dans les Gogues a Coco dorénavant .. je fais toujours passer les bonnes choses ...

 

"Je pense à Iris qui fut importante tout de même, à Emilie aussi, à Céline bien sûr, et puis d'autres prénoms dans d'autres pénombres, mais c'est Alice, toujours Alice qui est là, immuable, avec encore des rires au-dessus de nos têtes, comme si le premier amour était une condamnation à perpétuité. " Alice et Fritz s'aiment, et passent leur vie à se séparer. Les raisons : la cyclothymie des mouvements passionnels, les parents et les beaux-parents, le travail et les collègues, les amis d'enfance, deux polonais comme toujours, les cheveux et les dents, une longue histoire de cravate, la jalousie, et Schopenhauer bien sûr.

 

 

 

Posté par drineteam à 22:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]