Parti vers midi de Marrakech nous roulerons de nouveau sous une chaleur écrasante se rafraichissant peu à peu. Nous découvrirons des paysages magnifiques. Je passerai mon temps a dire « MAAAAIISSS QUE C'EST BÔÔÔÔÔ !! » Agaçant, par la même, Petit R. n'en pouvant plus de mon enthousiasme débordant. Les montagnes arides et pelées déversaient à leur pieds des touches de verts éclatants, posaient au milieu de minuscules village ocre de terre séchée. Une merveille de couleur. Un bonheur pour les yeux. Arrivés pratiquement a destination nous furent arrêtés par une patrouille de Police. Ça faisait la 2eme fois depuis le début du séjour. Les « STOP » marocains ne sont pas captés par nos yeux de touristes toujours perdus en recherche d'une route ou d'un Hôtel.

Celui là de Policeman, grosse moustache et carrure imposante nous fit nous garer sur le bord, il n'avait pas l'air de se fendre la cerise. Nous indiqua notre faute « Et le Stop Missieur ??? Vous l'avez pas vi ?? » JM ayant bien appris la leçon du Guide « pour tout infraction au code de la route … se rependre en confuses !! » se … rependit en confuses .. mais il avait pas l'air commode, ni flexible … « désolé Missieur, ça sera 400 Dhr ! » (40 euros !) (HIIIICCCCCC !!)... JM continua à … Se rependre en confuses … Le Policeman décida tout de go « Bon ok .. alors vous me laissez le Gosse .. pour jouer avec le mien !! » .. mais quel Drôle .. c'était juste pour Dicouunner !! .. Sauf qu'on avait notre dose de Grosse déconne !! … Lui expliquant  que nous cherchions la route de Aït Benhaddou il fit mine de ne pas comprendre, nous rigola au naze copieusement au son de notre accent purement Franchouillard et nous gratifia d'un « ah oui Aït Benhaddou.. ?? je croyais que vous me demandiez des bananes ! » … Il nous indiqua la route le sourire en accent sous sa moustache accompagné d'un « Bienvenue chez nous ! » Petit R. écrasé au fond du siège arrière qui fut à 2 doigt d'être abandonné par ses parents contre 40 € de contravention.

Arrivés au milieu de nulle part dans le lilliputien village de Aït Benhaddou nous choisirons l'Auberge Tombouctou de Mohammed (et BIEN OUI nous n'avons rencontré QUE des Mohammed !!) un paradis en terre marocaine, hyper sympathique Mohammed nous fit visiter son auberge superbe, nous seront les seuls occupants de l'auberge ce soir là mais pour faire plaisir à Petit R. nous choisirons la « formule » couchage en « tente berbère » dans le jardin. Exceptionnel endroit, nous dormirons dans la fraicheur de la nuit, sous les étoiles. Avant cela nous iront voir Ouarzazate et récupérer le pécule expédié par Papa Drine dans un Western Union, faire nos photos d'Identité pour les Laisser-Passer, nous balader dans le marché. Revenant à l'Auberge Mohammed nous indiqua un chemin a travers l'Oasis pour rejoindre en quelques 45 mn le vieux Ksar d'Aït Benhaddou où seules 10 familles peuplent ses maisons de terre séchées dont on ne connait pas la date de naissance avec exactitude, on parle du 8 au 12 ème siècle. Nous traverseront l'Oued jusqu'au pied des portes Jamal Edin et Aït Ougram. De nombreux films ont été tournés devant ce Ksar : Lawrence d'Arabie, Gladiateur, Asterix et Cléopâtre... Ce Lieu est certainement le plus connu du Maroc, et peut etre le plus magique.

Ce Trésor en perpétuelle consolidation et rénovation est classé au Patrimoine Mondial de l'UNESCO. Je regretterai intérieurement quand même que là aussi comme partout au Maroc, il n'y ai pas d'efforts consentit pour laisser l'endroit vierge de tout déchets. Même le coin le plus reculer que nous ayons traversé est pollué de sac plastiques, de merdouilles en tout genre, une vaste déchèterie parfois. Je m'agace sur le fait qu'un site classé par l'UNESCO devrait être un Trésor vierge de tout détritus et j'irai même jusqu'à l'exiger pour pouvoir continuer a y être recensé. Dommage... Le pays a un retard considérable dans ce domaine et finalement lorsque l'on revient en France on se dit que nous avons pour notre part Tous bien appris la leçon de l'écologie et « du jeté à la poubelle » !

Nous reviendrons vers notre logis d'un soir vers 20 heures, là nous attendait pour nous seul le meilleur repas du séjour : Salade marocaine, Tajine poulet citron confit, pastèque fraiche. Un havre de silence et de paix, Mohammed et Abbou son neveu de 4 ans vinrent s'assoir avec nous et discuter de tout.. de rien... nous regagnions notre « tente » à la lumière d'une bougie ou dormions d'un sommeil paisible. Nous avions dit à Mohammed que nous nous lèverions a 7 h 30. A la minute prés il installait un petit déjeuner toujours aussi somptueux.... devant la tente...

MAROCCO_2009_189MAROCCO_2009_193MAROCCO_2009_194

MAROCCO_2009_204MAROCCO_2009_205MAROCCO_2009_231

MAROCCO_2009_244MAROCCO_2009_271MAROCCO_2009_270

MAROCCO_2009_290MAROCCO_2009_305MAROCCO_2009_284