Au matin et avant de quitter Aït Benhaddou nous revenions vers ce Ksar et grimpions jusqu'au sommet de ce village éblouissant, prenant des photos pour immortaliser cet splendeur, achetions 2 dessins peint avec un mélange de terre et de « je ne sais quoi » …. Sur la route de Ouarzazate (il fallait y retourner recuperer nos photos d'identité ) nous nous faisions arrêter par Mohammed qui nous demanda de les conduire lui et sa maman vers Ouarzazate. Ça blablater fort derrière ! … Nous récupérâmes nos « portraits » … comment expliquer ces clichés .. Je ressemblais a une tueuse en Serie recherchée par toutes les polices du monde, manqué plus que l'ardoise et mon matricule ! Petit R. quand à lui avait la tête « du fils de la tueuse en Serie » en partance pour la DDASS !! Immonde ! Je les ai gardé juste pour la « boite à souvenir » …

Nous prenions la route du Safran et de l'Huile d'Argan... Sur cette route qui nous menait a Taroudant je m'attendait a un paysage merveilleux de part ce qu'en disait le Guide et l'évocation du Safran et de L'Huile .. je fut déçue de ne trouver que terre aride sans couleur que celle de la terre. Taliouine promettait un paysage d'une beauté impressionnante … La route de la veille m'avait laissé beaucoup plus subjuguée... Le village de Taliouine n'avait que peu d'intérêt hormis celui de se rendre dans la Coopérative du Safran et d'y acheter quelques grammes de l'Or Rouge. (je sais même pas dans quel plat le mettre .. je suis un boulet en cuisine !) tout en suivant les explications d'une jeune fille employée de la Coopérative.

Se faisant nous mangions dans un troquet moyen-crade ou le boss nous vit venir et nous pompa 110 Dhr pour 6 brochettes pas top, quelques frites et 3 Coca !! Nous poursuivions jusqu'à Teroudant, découvrions une très jolie ville enfermée derrière ces  remparts. Nous choisirons un Hôtel au Centre sans fenêtre donnant sur l'extérieur, Mea Culpa j'insistais pour celle là, craignant que celle donnant sur la rue soit trop bruyante. A défaut de bruit nous avons Suffoqué toute la nuit tellement la chaleur était étouffante, nous nous coucherons d'ailleurs sans nous essuyer après la douche !! JM poussant même le vice a arroser son matelas (sous le fou- rire de Petit R.).

Avant cela nous partions en fin d'après midi sur Tioute à quelques 30 kms découvrir la Palmeraie où fut tourné le célèbre "Ali Baba et les 40 voleurs" du non moins célèbre Fernandel … juste avant la Palmeraie nous nous arrêtions quelques minutes avant la fermeture, a la Coopérative Taïmatine de l'Huile D'Argan, tenu uniquement par des femmes, nous achetions un flacon. Au moment de regagner la voiture plusieurs femmes sortirent du bâtiment, une nous demandant si nous pouvions la déposer un peu plus loin dans le village toutes parlaient français sauf une, la plus âgée dont tout le visage était voilé. Nous acceptions de bon cœur de les accompagner, au final Pitit R. vint sur mes genoux et faisions le Taxi pour 4 femmes riants de la situation, ça discutait, ça piaillait, ça rigolait, ça jacassait dans notre dos et nous avons nous aussi beaucoup apprécié ce moment inattendu, traversant ce village de gens souriant a ces touristes transformés en Taxi Collectif, ce bled avait l'air si joyeux et paisible. Enfin une fois déposé la dernière de nos occupantes, nous prenions quelques minutes pour marcher dans la Palmeraie, profitant de la fin de journée et sa fraicheur. Sur le retour nous faisions la courses avec 2 oiseaux (véridique je n'avais jamais connu ça !!) qui nous battèrent à plate couture !! …

Nous nous perdions dans Teroudant une nouvelle fois, à la recherche du Resto recommandé. Nous dinions royalement et le serveur vint s'assoir avec nous à la fin du repas nous parlant de son pays débattant sur notre mésaventure à Fés (il nous dit non surpris de cela, nous précisant que la vie était plus calme et beaucoup moins risqué en dessous de Marrakech, lui même avait quitté Fes avec Femme et enfants...) nous rentrions dans notre « four » et finissions par nous endormir trempés de sueur …. Il fallait penser a nos Papiers....

MAROCCO_2009_311MAROCCO_2009_315MAROCCO_2009_321

MAROCCO_2009_322MAROCCO_2009_323MAROCCO_2009_328

MAROCCO_2009_334MAROCCO_2009_343MAROCCO_2009_332