Nous étions, si mes souvenirs sont bons Mercredi matin lorsque nous quittions Taroudant. Nous avions quelque peu changé les étapes et le déroulement du voyage cause à nos Passeports « Chouravés » et les Laisser-Passer a choper au vol ! Nous étions dans l'obligation de suivre les Consulats Français, et après les 2 « Purs-Fonctionnaires-de-mes-deux » que nous avions rencontrés jusqu'alors, je doutais dans les compétences de mes concitoyens à l'étranger.

 

Nous devions nous rendre à Agadir pour connaître l'avancée de la procédure. (Celle qui te dis « soit tu rentres au pays …  soit tu restes ici » !!). Nous trouvions en fin de matinée « la Terre Promise » un peu à cran, dés fois que rien ne roule comme prévu. Interphone-Portique-Flicaille.. Les bombes ne passeront pas .. à  l'intérieur tout du moins ! L'accueil est différent, le bâtiment ultra moderne et ultra récent, le standardiste charmant. Nous passeront presque en premier après explication du problème. Mme Farrel ENFIN ! LA personne la plus efficace du monde ! On jette le souci l'air dépités, un coup de fil à la «désagréable » de Marrakech pour savoir ou elle en est et s'entendre dire « Pour l'enfant pas de problème pour faire les Laisser Passer.. pour la Dame par contre y a un souci Ils (Ma Sous préfecture Chérie) la retrouvent pas ! » … Mme Farrel nous expliquant plus tard que les archives 2001 (date de mon passeport) ne devant pas se trouver à la Sous Préfecture même PERSONNE n'avait certainement envie de se déplacer pour chercher !! Es utile de dire que c'est une Honte ?? HIC j'aime beaucoup se genre d'excuse ! Mme Farrel notre St Bernarde expliqua à notre « désagréable » à l'autre bout du fil qu'il était temps d'être un peu moins administratif et tatillon dans la mesure ou je possédais LA DEVANT ELLE une Carte d'identité Francaise, ca suffisait a prouver ma nationalité et qu'on allait pas attendre le bon vouloir de ma Sous prefecture Chérie !! ALLELUIA UNE HYPER COMPETENTE ! Elle nous averti dés 24 heures avant la délivrance de nos Laisser Passer et sous la mine déconfite de JM nous réussissions à la faire céder et devions l'appeler a 16 h 00 le jour même. Il fallait avant ça qu'elle est le temps de les faire, de trouver et déranger le Consul, le faire signer et si par cas s'était APRES la fin de sa journée (17h00) arrrrfff elle nous attendrait !

Nous voilà parti vers l'Océan le cœur léger surs de son efficacité. Nous avions besoin d'un bain pour nous détendre. Longeant la cote nous nous retrouvions à Taghazout, mondialement connu pour son spot de Surf, venté par le Guide comme un petit port de pêche sympa nous tombions sur un bled côtier quelconque accès Surf, certes, mais sa toute petite plage centrale qui pourrait être un petit bijou était crade et puait littéralement l'égout et le poisson mort !!. Noire de monde nous nous posions mais je n'osais enlever quoique se soit tellement les regards étaient insistants, et désagréables. J'avais cette impression d'être tombée dans un repaire de faussaires, encerclée par des types pas nets. Nous quittions la plage sitôt Petit R. rafraichi dans un bain mérité, même JM ne se sentait pas a son aise sur cette plage.

Nous attendions fébrilement 16h00 en déjeunant de brochettes et Jus d'Orange. A l'heure fixée, JM tombait sur une Mme Farrel toute jouasse qui avait réussi a nous avoir nos Laisser Passer « en Bonne et Due Forme » a 14h00 ! Toute fière Mme Farrel. Nous pouvions continuer notre aventure « en règle »!!

Aventure qui nous nous mena du coup dans la foulée jusqu'à Essaouira ou nous décidions de passer 2 nuits.... Petit R et son Père firent un pari crétin : le père promit au fils de se baigner arrivé a destination... Trouvé le logement qui se transforma en studio adorable dans une ruelle calme puisque toutes les chambres de l'hôtel choisi étaient occupées, le patron nous proposa cette situation idéale. Nous voilà donc sur la plage d'Essaouira, passant de 42 ° à 26 ° en 24 h je sortis LE PULL ! Le vent frais soufflait .. Petit R se jeta donc dans l'océan et en ressorti complètement gelé. Son père ne suivra pas … Trop froid ! Nous sortions plus tard diner d'un 'Wich trainant un Petit R un peu fatigué-pas-faim-j'ai-froid ! On avait rien vu....

MAROCCO_2009_345MAROCCO_2009_349MAROCCO_2009_348

MAROCCO_2009_352MAROCCO_2009_353